10 avril 2007

ANTICOR 2007

SEGOLENE ROYAL

PRIX ETHIQUE ANTICOR 2007 !

Ségolène Royal a répondu positivement aux 13 propositions pour une révolution d'éthique ANTICOR, sa lettre est totalement explicite et montre l'ampleur du changement qu'elle incarne :

"Je souhaite remettre la France debout. Cela ne sera possible qu’en redonnant aux Françaises et aux Français confiance en notre démocratie.

C’est donc avec la plus grande attention que j’ai pris connaissance de votre courrier relatif à la lutte contre la corruption.

Je me suis engagée à faire adopter par référendum d’importantes réformes de nos institutions, et me suis prononcée sans ambiguïté pour l’instauration d’une VIème République qui rééquilibrera les pouvoirs en faveur du Parlement et des citoyens. A ces réformes, je souhaite associer un volet « éthique » et diverses mesures de lutte contre la corruption. Je suis heureuse de les développer ici, en réponse aux propositions faites par l’association ANTICOR.

- Réforme de la justice (nominations, carrière des magistrats, indépendance, etc.)

Il n’y a pas d’ ordre juste sans une justice indépendante et impartiale. Ce que la gauche a commencé à faire avec la réforme conduite par Elisabeth Guigou doit être poursuivi et approfondi en particulier s’agissant de la carrière et des nominations de magistrats.

- Non cumul des mandats et des fonctions.

Dans mon pacte présidentiel, je propose le mandat parlementaire unique, afin de revitaliser l’action du Parlement qui est garant, lui aussi, de l’intérêt général. Je propose également la mise en place de jurys de citoyens afin de renforcer la transparence et l’évaluation des politiques publiques. Il s’agit de garantir une régénération démocratique ainsi qu’une gestion saine des deniers publics contre toute forme de gaspillages ou de détournements. Il faudra également limiter drastiquement les frais qui ne sont pas liés directement à l’exercice d’un mandat ainsi que le train de vie trop souvent dispendieux des institutions publiques. Je m’y suis engagée dès le début de ma campagne : « chaque euro dépensé sera un euro utile » (Ségolène Royal). -la suite....-

Par ailleurs, lors du meeting qui s’est tenu à Nantes,
Ségolène Royal a pris d’autres engagements concernant le budget de l'Elysée si elle est élue.

1- Transparence : le vrai budget de l'Elysée intégrant la totalité des dépenses sera présenté au Parlement dans le cadre de la loi de finances

2- Contrôle : le budget de l'Elysée sera soumis au contrôle de la Cour des comptes

3- Suppression des dépenses à caractère privé : déplacements privés, vacances, famille. Cette règle vaudra pour le chef de l'Etat comme pour les membres du gouvernement

4- Réduction du train de vie de l'Elysée, avec l'objectif de réduire de moitié les frais de réception

5- Une commission évaluera l'utilité des bâtiments publics et des propriétés dépendant de l'Elysée et des ministères, leur coût de fonctionnement et la possibilité d'ouverture au public des parcs et jardins

L’ensemble de ces propositions préfigurent une présidence citoyenne :

la France Présidente !

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home